10 May 2019 – The races of Yellow Wagtail in Morocco

Au Maroc comme en Mauritanie, la sous-espèce nicheuse est iberiae (Thévenot et al. 2003, Isenmann et al. 2010) mais la sous-espèce cinereocapilla a aussi été rapportée nicheuse dans le Souss à l’Oued Massa (Van den Berg 2011) ; sa reproduction y paraît cependant marginale et occasionnelle (Dubois 2012). La majorité des reproducteurs marocains présente le phénotype de la Bergeronnette ibérique M. f. iberiae, quelques rares individus celui de la Bergeronette d’Italie M. f. cinereocapilla et un certain nombre un plumage intermédiaire, correspondant vraisemblablement à des hybrides entre ces deux taxons. A Khnifiss, Pienkowski (1975) rapporte qu’en 1972 des mâles adultes reproducteurs ne montraient pas de sourcils, ce qui constitue le principal critère d’identification de cinereopapilla en zone de contact avec iberiae (Dubois 2012).

En automne, les mouvements sont plus visibles dans le Maroc Atlantique que dans l’est du pays. Flavissima, flava et iberiae migrent le long de la côte mais ces deux dernières sous-espèces sont également communes à l’intérieur des terres. Cinereocapilla et thunbergi sont peu communes, feldegg rare.

Lors des migrations de printemps, flava et iberiae sont abondantes, flavissima commune, thunbergi et cinereocapilla peu communes, feldegg accidentèle.

Dans le Sahara Atlantique, des migrateurs postnuptiaux ont été notés de début septembre à mi-novembre et les passages culminent en octobre. A l’automne, iberiae domine largement suivie de flava ; feldegg a été rapportée deux fois dans des fermes près de Dakhla. Au printemps, le passage des différentes sous-espèces est décalé : iberiae et flava, les plus nombreuses, migrent en premier à partir de février et jusqu’en mai. Elles sont suivies de flavissima (de mars à mai) puis de thunbergi (de fin avril à fin mai). Feldegg n’a été rapportée que deux fois en mars-avril.


Références

Dubois, P.J. 2012. A propos de l’identification de la Bergeronnette d’Italie Motacilla flava cinereocapilla. Ornithos 19: 122-131.

Isenmann, P., Benmergui, M., Browne, P., Ba, A.D., Diagana, C.H., Diawara, Y. and Ould Sidaty, Z.E.A. 2010. Oiseaux de Mauritanie. Birds of Mauritania. SEOF, Paris, 408 pp.

Pienkowski, M.W. 1975. Studies on coastal birds and wetlands in Morocco 1972. Joint report of the University of East Anglia Expeditions to Tarfaya Province Morocco 1972 and the Cambridge Sidi Moussa expedition 1972. Univ. East Anglia, Norwich, 97 pp.

Van den Berg, A.B. 2011. Breeding status of Ashy-headed Wagtail in south-western Morocco. Dutch Birding 33: 117–121.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.