27 Novembre 2018 – ALAUDA nouvelle formule

Le mot de Jean-François DEJONGHE, Rédacteur de la revue ALAUDA

‘La revue « Alauda » va fêter son 90° anniversaire en 2019 et ce moment important, non seulement pour notre association mais aussi pour l’histoire de l’ornithologie française, se doit d’être honoré. Cette longévité est à mettre en exergue car de nombreuses revues scientifiques ont disparu ces dernières années que ce soit au niveau national ou européen. La Société d’Etudes Ornithologiques de France comme beaucoup de sociétés savantes doit faire face à de nombreux problèmes comme la diminution de ses adhérents et de ses abonnés et une raréfaction des soumissions d’articles… Malgré les difficultés que nous surmontons au jour le jour, nous maintenons notre ambition de continuer à publier des travaux de qualité et ce, régulièrement.

Je profite de cet éditorial pour adresser tous mes remerciements au Conseil d’Administration qui m’accorde sa confiance, à nos auteurs, piliers de l’édifice, sans qui rien ne serait possible et qui acceptent avec beaucoup de patience et de compréhension les demandes du rédacteur, pour remercier également le Comité de lecture et les rapporteurs qui nous adressent leurs expertises avec beaucoup de rigueur et sans lesquels le niveau de la revue ne serait pas ce qu’il est. Grâce à ce travail collectif, Alauda a toujours été une revue lue et respectée bien au-delà des frontières francophones.

Maintenant, quel avenir doit-on envisager pour notre périodique qui pendant près d’un siècle n’a cessé de porter à connaissance les travaux d’ornithologues les plus prestigieux, des travaux qui ont nourri nombre d’ouvrages généralistes, de rapports scientifiques et de projets de gestion de l’environnement, notamment en faveur de la protection des oiseaux ?

Alauda change dès ce numéro, ce n’est pas une révolution, loin de là, mais une évolution avec une maquette revisitée et dorénavant une impression tout en couleurs et, chose importante, des tarifs qui resteront inchangés. En 2019, année anniversaire, nous avons fait appel à des ornithologues de renom qui ont accepté avec enthousiasme de rédiger des articles inédits dans leur domaine de prédilection. De plus, un numéro spécial est en préparation pour publication des actes du dernier Congrès des Conservateurs européens de collections d’oiseaux qui s’est tenu en octobre 2017 au Muséum d’Histoire Naturelle.

Adhérer à la SEOF, c’est accomplir un geste militant qui permet à notre société de faire entendre la voix des scientifiques et des amateurs de façon objective auprès des instances administratives.

J’espère que vous apprécierez notre nouvelle formule et que vous n’hésiterez pas à en parler à vos amis. Nous avons toujours besoin de nouveaux adhérents et d’abonnés, la seule source de financement pour notre revue, l’un des derniers périodiques ornithologiques à paraître en français.

Sans vous tous, nous ne pourrions continuer… Comptant sur votre fidélité, nous vous souhaitons une nouvelle année ornithologique particulièrement riche.

Sincèrement vôtre’

Jean-François DEJONGHE, Rédacteur

 

Pour adhérer à la SEOF et vous abonner à ALAUDA : 45 Euros annuels payables en chèque à ‘SEOF/Alauda, MNHN – CP51, 55 rue Buffon, F-75231 Paris cedex 05’ (http://seofalauda.wixsite.com/seof/nous-rejoindre-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.